mardi 27 novembre 2012


Sauveur de toute vie, que se réjouissent ceux qui te cherchent.
Dans une page d’évangile tu nous dis :
‘’ Je connais tes épreuves et ta pauvreté,
pourtant tu es comblé. ‘’
Comblé par quoi ?
Par les sources vives cachées au plus profond de chacun.
                                                           Une prière de Frère Roger,
                                                           Taizé (1915-2005)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire