mardi 4 décembre 2012

Voici l'Avent !

Et devant nous quatre semaines pour devenir ou redevenir, inlassablement, des veilleurs. Veilleurs de Dieu et donc veilleurs d'humanité, puisque nous nous apprêtons à célébrer le mystère bouleversant de la venue de Dieu. Pour beaucoup d'entre nous, ces semaines marquent une effervescence, pour d'autres, elles sont un moment où la solitude est plus vive et où les incertitudes du lendemain pèsent plus lourd, dans la précarité. La venue du Seigneur prend ces chemins pour les ouvrir à la clarté et à une espérance plus forte que les ténèbres. Dans la nuit de Noël, nous entendons le chant des anges annonçant aux bergers le resplendissement de la gloire de Dieu, qui trace un chemin de paix au milieu des hommes et dans leur coeur. Les bergers sont la belle et humble figure de ce que nous sommes : croyants et veilleurs, en attente de la visite et de la rencontre avec Dieu. Voici devant nous des jours précieux pour travailler, nous aussi, à cette clarté, à cette paix et à cette espérance pour tout homme. Dieu se fait homme et notre vie en est transformée.



                   (Père Jacques Nieuviarts Assomptionniste - Editorial "Prions en Eglise")
 
 

Chemin d'Avent

Entrer dans la prière :
Quatre bougies que j'allume semaine après semaine peuvent symboliser mon désir de retrouver le Seigneur sur son chemin.
En les regardant en silence au début de ma prière, je dis au Seigneur mon désir de m'ouvrir à sa Parole.
                 (Dominique Pierre, rédacteur en chef des revues "Signes")
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire